• Non classé

    Objectif lecture

    Cette année, je suis restée sage sur les résolutions prises au nouvel an. Mieux vaut viser des objectifs atteignables que de remettre en cause l’intégralité de sa vie et n’arriver à rien.   L’un d’entre eux m’est venu d’une triste constatation que beaucoup d’entre nous font ou ont fait : je lis moins qu’auparavant. J’ai toujours été une lectrice assidue, et je lis toujours, mais la quantité et la qualité des autres divertissements à ma portée ont clairement entamé mon quota de lecture. Séries, Intagram, Podcasts, cours, conférences, presse, tout cela me nourrit bien sur et il n’y a pas de mal à avoir des sources d’information diverses, mais les pavés…

  • Non classé

    4 garçons dans le vent

    Non je ne vais pas vous parler des Beatles, bien que ce soit un de mes sujets de prédilection, mais, dans la lignée de la Brafa (Brussels Art Fair) qui s’est terminée la semaine dernière, de 4 artistes belges que je vous encourage à découvrir. Fabrice Samyn Fabrice Samyn est un jeune artiste de 37 ans, né à Bruxelles, où il vit toujours. Ses œuvres questionnent le rapport au temps, ou l’impossibilité de la représentation, et il utilise divers médias comme la peinture, la sculpture ou la performance. Dans ce sablier, symbole de l’écoulement du temps, on trouve du sable provenant de Lampedusa et Tanger. Au lieu de s’écouler, celui-ci…

  • Non classé

    Le syndrome de Florence

    Connaissez-vous le concept de « serendipity » ? Il s’agit grossièrement du processus par lequel une personne se laisse guider par son intuition vers quelque chose d’inattendu qui l’amène à de nouvelles découvertes. Le fait est que planifie beaucoup ma vie (control freak), et plus spécialement mes visites d’expositions, de musées, de foires, de voyages. Je commence par relever dans les magazines spécialisés auxquels je suis abonnée tous les évènements auxquels je veux assister, puis je les inscris dans mon agenda en fonction des horaires et de mes disponibilités et j’essaye de m’y tenir. En ce début d’année, j’avais prévu de me rendre à Florence pour y passer quelques jours de repos, et…

  • Non classé

    London calling

    Les anglais dominent-ils la scène européenne des foires d’art ? Peut être bien. A chaque fois que je me rends à Londres pour une foire, je sais que je ne vais pas être déçue. En ce début d’année, je découvrais pour la première fois la London Art Fair qui se tenait au Business Design Center, situé à une vingtaine de minutes de la gare de St Pancras. Le lieu est grand, aéré, avec une grande verrière, et on circule aisément sur les 3 étages dédiés à la foire. Chaque galerie a plus ou moins un espace équivalent et aucune n’est véritablement « mal placée ». Un espace de restauration est prévu et ne…

  • Non classé

    Le best of de 2018

    Faisons dérouler le fil de 2018, pour ne garder que le meilleur… Les foires J’ai inauguré cette année plusieurs foires auxquelles je n’avais jamais assisté, parmi lesquelles Art Berlin, qui se tenait du 26 au 30 septembre, à Berlin donc. Ne connaissant pas la ville, j’en ai profité pour y passer quelques jours. Le lieu qui accueille Art Berlin est déjà en soi exceptionnel puisqu’il s’agit de l’ancien aéroport de Tempelhof. Lieu emblématique de l’Allemagne nazie, celui-ci est fermé depuis 2008. Il en reste de larges pistes, quelques avions, et des bâtiments bruts intéressants pour abriter une foire d’art contemporain. La sélection d’Art Berlin est certes très majoritairement allemande, mais…

  • Non classé

    Yann Moix et la cape d’invisibilité

    Je ne peux pas dire que j’ai été surprise des propos déplorables de Yann Moix dans le dernier numéro de Marie Claire. Pour rappel, il y énonce « ne sortir qu’avec des Asiatiques », et à la question « Ca veut dire que vous pourriez aimer avec une femme de 50 ans ? », il répond outré « Ah non, il ne faut pas exagérer, ça ce n’est pas possible. (…) Je trouve ça trop vieux. (…) Ca ne me concerne pas, ça ne me viendrait pas à l’idée. Elles sont invisibles. Je préfère le corps des femmes jeunes, c’est tout ». Rien malheureusement de nouveau ici. Dans la dernière saison de l’Amour est dans le Pré…